Stop au jeu de massacre.
Les affaires, de natures différentes empoisonnent au strict sens du terme la vie démocratique.
Qu'une différence soit faite entre les personnes qui s'enrichissent personnellement par des pratiques malhonnêtes et les fautes avant tout morales.
Et pourquoi pas, comme cela a déjà eu lieu, amnistier ce qui relève de faits communément pratiqués et devenus inacceptables aujourd'hui ?

Ce jeu de massacre rend le climat politique délétère. L'abstention en est une des conséquences. Des élus intelligents, utiles pour notre pays en font les frais. Dommage.
A lire les commentaires dans la presse (sachant qu'elle publie ce qu'elle veut publier, et que ça ne reflète pas forcément la stricte réalité), beaucoup d'abstentionnistes se justifieraient par :

manque de temps : dans "mon" bureau de vote, j'ai chronométré : 2 minutes en moyenne entre l'entrée et la sortie du bureau
les jeux sont faits : combien de voix d'écart entre Manuel Valls et son concurrent ? combien de vois d'écart à Villers entre les 2 candidats en tête au premier tour ?
Macron est élu : d'accord, mais c'est le gouvernement, validé par le parlement qui gouverne. La cohabitation vous vous souvenez ?
Ça ne change rien : abonnés d'EDF, vous venez de recevoir un rappel sur votre facture d'électricité suite à une bien mauvaise décision de S. Royale. Retraités, vous verrez le taux de CSG grimper, et on ne sait encore rien des taxes d'habitation

On nous a beaucoup parlé des intentions de vote vue par les internautes : peut-être, mais la seule chose qui compte, c'est un bulletin dans l'urne.

Et si on invalidait tous les députés dans les circonscriptions où l'abstention a dépassé 50 %. Dommage pour les candidats et celles et ceux qui ont voté, mais quel électrochoc !

Enfin, que tous ceux qui n'ont pas voté, aient la gentillesse de se taire pendant 6 ans