L'accessibilité des lieux publics, des lieux recevant du public et des logements (sous condition) est une obligation.
Il es tpossible d'y déroger en tout ou partie pour les locaux existants si la preuve technique ou financière est rapportée, sur la base d'un dossier étayé et précis, analysé par une commission.
Je n'arrive donc pas à comprendre comment certains commerces qui peuvent techniquement être rendus accessibles, à faible coût, obtiennent les autorisations d'ouverture. A Villers comme ailleurs.
Décidément que de lois restent inappliquées.