Présenter ses condoléances par tweet me paraît très grossier et déplacé. Pourquoi E. Macron s'est-il plié à cela lors du décès de Simone Veil.
Cette femme mérite largement de rejoindre les grands hommes (*) pour ses engagements, sa vie de courage, ses réussites.
Mais je reste toujours mesuré devant les réactions à chaud. Par principe.

(*) pour les plus ignorants d'entre nous, il est inscrit sur le fronton du Pantheon : aux grands hommes, la patrie reconnaissante"