L'article dans l'Union sur Villers plagem'a vraiment conforté dans le soulagement de ne plus être maire. C'est une chance dans une vie et je suis encore très fier d'avoir exercé ce mandat. 
On essaie de faire au mieux pour la collectivité. Mais le mieux n'est pas le même pour tout le monde, et ne peut pas toujours tenir compte des demandes particulières.Sans compter sur les "gentillesses" des "amis".
Un maire est-il responsable des bagarres ou du manque de repas en cas de plus forte affluence que prévu. En revanche le restaurateur aurait du honoré les repas commandés