Le maire de Villers-Cotterêts annonce (cf. un article de l'Union) la proche réalisation d'un projet pour la place d'Hauterive.
"On l'avait déjà fait" s'insurge M. Pruski et l'un de ses anciens adjoints.
C'est vrai, mais ça n'avait pas abouti.
L'autre opposition, dont 2 conseillers faisaient partie de "mon" équipe ont su se montrer plus discrets.
En effet, nous avions pour notre part bataillé pour acheter l'immeuble quasi en ruine qui a permis de créer le passage Michaud, puis le parking qui a aidé à l'installation du Leclerc Express après le départ de la Coop.
Ensuite, nous avions missionné le CAUE (conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement) de l'Aisne pour établir un plan guide d'aménagement de cette zone. Puis consulté des bailleurs sociaux et des promoteurs privés pour réaliser le projet.
Hélas, le trop faible nombre de m² réalisables rendait cette opération financièrement impossible.
M. Pruski a effectivement poursuivi les discussions avec un autre riverain, qui a abouti.
La ville possède donc plus de terrain ce qui augmente la possibilité de pouvoir financer l'opération. Mais c'était encore trop juste.
Espérons que les conditions soient aujourd'hui réunies pour faire aboutir un projet urbain dans cette zone centrale de Villers-Cotterêts.
Ainsi va la vie d'une commune, chacun apporte une pierre à l'édifice.