Le jugement des incendiaires d'une voiture de police dans laquelle les policiers circulaient, et dont un a été roué de coups lorsqu'il s'en est échappé va commencer.
Un collectif de soutien aux agresseurs s'est constitué ! Fou, c'est fou. 
La première chose que l'on doit faire en matière d'éducation est de fixer les limites. Ce que ne savent pas faire de nombreux parents, ni la société qui se doit ensuite de récupérer les enfants non éduqués devenus adultes.
Et chacun sait que lorsque les bornes sont dépassées, il n'y a plus de limites.
Dans un autre genre, de nombreux parlementaires ont compris sous le poids de la pression médiatique et populaire que les bornes devaient être remises en place. Reste maintenant à s'occuper de ces collectifs et de certains organisateurs de manifestations.
Tout l'art du "bien vivre ensemble" dont on nous rebat les oreilles.