C'est vrai, je ne suis plus assidu à la rédaction de ce blog.
Je finis par me décourager à toujours relever les mêmes travers comprtementaux qui me hérissent. 
Pourquoi ne sait-on plus dire les choses calmement et en face ?
Le sms, le tweet, internet sont des outils qui coupent du contact direct, et qui souvent n'appellent ni à la réflexion ni à la mesure.
Si l'on est mécontent, on peut le dire en face de façon courtoise.
Un de ces derniers dimanches, j'attendais chez le boulanger. La queue était longue et débordait à l'extérieur. A l'intérieur, les gens discutaient sans avancer. La pluie est arrivée. Chacun a essayé de se tasser pour s'abriter. Deux femmes à l'intérieur en pleine discussion avaient laissé un bel espace avec leur prédecesseur. Dehors une personne s'est mise à dénoncer de façon peu amène ce comportement en prenant ses voisins à témoin. Les deux bavardes toutes à leur discussion n'entendait rien, ne voyait pas la pluie.
Il suffisait de demander qu'elles avancent pour qu'elles le fassent. Entre l'égoïsme et la bêtise, il y a aussi la distraction.
Mais on ne sait plus se parler.