Que 2018 vous soit douce et agréable. Pour vous, pour vos proches.
Chaque année s'accompagne de changements. Imperceptibles parfois, ils changent la société.
Avant nous allions chez le boucher acheter notre viande, chez le crémier, notre lait ...
Puis les grandes surfaces sont arrivées; on y trouvait des produits alimentaires et quelques babioles de première nécessité.
Les très grandes surfaces ont balayé tout cela, on y trouve presque tout.
Au marchand d'électro-ménager a succédé la grande surface dite spécialisée. Bricomachinet Leroi truc ont succédé à nos Gandon et DOV cotteréziens. Le choix a diminué, le conseil aussi assez souvent. Le prix s'est réaligné, et parfois même, à augmenté.
Le rôle des vendeurs étant souvent de vendre des extensions de garantie.
Le boucher, le crémier, le quincaillier ont disparu. 
Et voilà qu'en 2017, le gouvernement s'en est ému et a durci le mécanisme d'autorisation d'ouvertures ou agrandissements de grandes surfaces. Il était plus que temps ! Cette prolifération de grandes surfaces est très française, mais les élus, en les autorisant, ont cru développer l'emploi.
Les centres villes se vident, les grandes surfaces commencent à avoir du plomb dans l'aile. Monsieur AMAZON a rafflé la mise.
Les plus grands groupes ne sont cependant pas à court d'idées pour se tailler la place du lion et manger tout. 
Voici qu'IKEA vend du champagne !

Vous me direz que la Poste fait bien passer les permis de conduire.

Champagne Ikea