01 mars 2017

Fillon

Très bonne intervention de François Fillon. Avoir utilisé les services de sa famille n'est certainement plus acceptable et il faudrait que les parlementaires y mettent fin. Mais d'une part, nombreux sont les parlementaires qui utilisaient cette possibilité, et d'autre part, les présidents des assemblées n'y trouvaient rien à redire, ni la justice.Que l'entreprise de déstabilisation d'un candidat largement plébiscité lors de la primaire commence la primaire passée, sur la base d'un dossier ancien relève d'un choix journalistique... [Lire la suite]
Posté par BELLIERE à 15:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 février 2017

logement indécent

Les maires ont maintenant la possibilité d'instaurer un permis de louer pour lutter contre le logement indécent.Trop de logements anciens sont loués, souvent chers, sans respecter certaines règles essentielles de sécurité (notamment électricité et gaz) ou de confort (notamment une installation de chauffage électrique basique sans isolation ou l'absence d'aération permanente et réglementaire du logement).Sans pour cela être indécents au regard des textes, ces logements ne permettent pas un usage confortable, sécuritaire et... [Lire la suite]
Posté par BELLIERE à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2017

E. Macron

Emmanuel Macron et son mouvement vont connaître les mêmes difficultés que le MoDem il y a 2 élections en arrière.François Bayrou "montait" dans les sondages et des élus ou désireux de l'être, adhéraient en masse.Sans convictions bien arrêtées, si ce n'est d'être candidat aux législatives, aux municipales, aux cantonales. Tout ce beau monde est reparti vers d'autres horizons lorsque François Bayrou n'était plus un "aimant à voix".Le FN a vécu et vit cela, encore qu'il ne soit pas en chute, mais on constate des démissions, des voix... [Lire la suite]
Posté par BELLIERE à 12:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 février 2017

Et oui !

Un de mes amis m'envoie cette histoire : J'ai dit à mon fils : - Tu vas te marier avec la fille choisie par moi.Il a dit : -  Non ! Je lui ai dit : - C'est la fille de Bill Gates.Il a dit : - OK ! J'ai appelé Bill Gates et je lui ai dit : - Je veux que votre fille épouse mon fils.Bill Gates a dit : - Non ! J'ai dit à Bill Gates : - Mon fils est le PDG de la banque mondiale.Bill Gates a dit : - OK ! J'ai appelé le président de la banque mondiale et lui ai demandé de nommer mon fils PDG de la banqueIl a dit : - Non ! Je lui... [Lire la suite]
Posté par BELLIERE à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 février 2017

Ah le RSI

Voici un courrier signé du chef de région du RSI, Madame Ingrid Manvieu.La demande porte sur 2 points : la date de l'acte et la codification des actes.Effectivement, ce médecin a une écriture véritablement illisible et à tout dire méprisante pour ses lecteurs dont, dans le cas présent, l'opticien et les caisses chargées de rembourser.Mais le RSI n'est pas au clair non plus : demander la date alors qu'il est évident que l'acte, ainsi que rappelé dans le courrier, a été fait entre le 4/01/2017 et le 4/01/2017, laisse peu de marge... [Lire la suite]
Posté par BELLIERE à 12:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2017

Amusant

Cliquez sur ce lien  > histoire Un lien vers un fichier pps s'ouvrira . C'est amusantÉvidemment, on ne peut pas ne pas penser aux ennuis que connaît François Fillon.Sans trop revenir dessus, il est certain que l'on est plus dans l'exercice déontologique du journalisme, mais dans une véritable cabale.Un journaliste aurait informé en révélant ce qui le choquait. Mais certainement pas en distillant, tel un feuilleton, des informations au compte-gouttes. Dont la dernière semble au demeurant mensongère et non... [Lire la suite]
Posté par BELLIERE à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2017

Réchauffé

Ce sujet devient "réchauffé", mais lors de l'audience solennelle de rentrée du tribunal administratif d'Amiens, un conseiller a donné une conférence de haut vol sur la laïcité. C'était vraiment passionnant. Beaucoup plus que les débats sur le sujet entre les candidats aux primaires.La distinction entre l'espace public et l'espace privé (qui est aussi la voie publique) a été très bien définie.Une certitude : une crèche dans l'enceinte d'une mairie est interdite.Mais si personne n'y trouve rien à redire, la crèche vit sa vie.
Posté par BELLIERE à 19:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2017

Que dire ?

Que dire de la situation ?Que nous n'avons encore rien appris sur Benoît Hamon. Emmanuel Macron avait minoré son patrimoine pour éviter l'ISF, Marine Le Pen est en délicatesse avec le Parlement européen et doit rembourser, et son père doit s'expliquer sur des placements étrangers, François Fillon a payé son épouse pour un travail qu'elle n'effectuait pas.Le plus atteint est François Fillon. Il est vrai que les médias tirent à boulets rouges. Cela n'excuserait rien, mais une complète et objective information aurait été d'écrire que... [Lire la suite]
Posté par BELLIERE à 08:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 février 2017

Egalité - citoyenneté

Voici un titre grandiloquent pour une loi. Mais le gouvernement actuel aime ce genre de message. Entre autre, la fixation de quotas pour les logements sociaux. Pour permettre la mixité sociale, un pourcentage minimal de locataires à très bas revenus devra être attributaire de logements.Pour généreuse et louable que soit l'intention, c'est dénier aux sociétés ou offices HLM le droit de répartir les locataires en fonction d'autres critères également objectifs, telle la proximité de transport en commun ou d'école près de l'immeuble;... [Lire la suite]
Posté par BELLIERE à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2017

Promesses primaires

Chacun des 2 finalistes à la primaire de gauche l'a dit : la France est un pays particulier, unique. Celui du modèle français. Ce qui justifierait de laisser filer la dette (et même de beaucoup pour Benoît Hamon) et de ne pas réduire les dépenses de fonctionnement de l'état.Modèle français qui génère un chômage de masse et qui endette , plombe devrais-je dire, nos enfants.Quand certains électeurs comprendront-ils que cette dette qui s'accroît (et "Bruxelles" n'y est pour rien quel que soit le montant du déficit admis) doit être... [Lire la suite]
Posté par BELLIERE à 06:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]