Le blog de Renaud BELLIERE

13 novembre 2020

L'e-commerce en profiterait-il ?

Lors du 1er confinement, le prix des imprimantes et des cartouches d'encre avait flambé dans l'e-commerce.
Serait-ce à nouveau le cas ?

Le jeu Lego "l'attaque du terrier des Weasley"  Amazon :147,18 € ; Fnac.com : 152 €
A Villers, chez SAJOU : 109 €.
Le gouvernement a raison de confiner le petit commerce. Il trouve que les français ont trop économisé. 

Posté par BELLIERE à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2020

Centre ville

De nombreuses villes créent des pistes cyclables.
La rue longeant la place du Dr Henri Mouflier en comportait une : elle a disparu depuis que cette rue a été refaite.
Cherchez l'erreur.

Quant au Coronavirus : quel dommage d'en arriver là.
Beaucoup d'égoïsme, de bêtise et d'inconscience de la part de ceux qui ne se protègent pas et ne protègent pas les autres.
Certes, les personnes en bonne santé risquent peu ... sauf si elles ont un accident ou une grave maladie qui les conduit au bloc opératoire. Elles seront alors logées à la même enseigne que tout le monde et devront passer, selon la gravité de leur cas, après les Covid.

Posté par BELLIERE à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 septembre 2020

Désolé de revenir sur les déviations.

Je confirme, sortant de Villers par l'avenue de Compiègne (la piscine) et voulant aller à Soissons, vous suivez le panneau déviation au second rond-point et vous êtes partis vers Paris. 1ère sortie : l'échangeur de Vauciennes ! Et là, débrouillez-vous.
Vous arrivez de Paris, vous consultez le site de la ville. Il indique que vous pouvez entrer par la première bretelle : que nenni, vous arrivez au rond-point de Longpont/Montgobert.
Maintenant, à Villers, arrivant de Pisseleux, vous respectez le panneau de déviation indiquant la direction des commerces de centre-ville : rue Tronchet. Et plus une indication. Ou vous connaissez, ou vous arrivez au magasin Carrefour. Et il y a peu de "petits" commerçants chez Carrefour Market !

Ce n'est plus du laisser-aller, c'est du je m'en foutisme.

Posté par BELLIERE à 16:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2020

Marseille

Je suis allé pendant les vacances à Bordeaux et à Toulouse. Puis quelques fois à Paris, et ce week-end à Marseille
Pendant les vacances, le masque était un peu utilisé, pas trop quand même, sauf dans les restaurants où la majorité était masquée.
A Paris, itou et consigne plutôt bien respectée dans les trains et métros (toujours un ou deux réfractaires par trajet).
Evidemment, beaucoup ont le nez hors du masque.
A Marseille, le masque est plutôt l'exception. C'est hallucinant. Y compris le personnel de nombreux restaurants.
Quant à laver les tables ou les menus ...
A quoi bon prendre des mesures coercitives si l'enjeu est si mal compris, ou si les gens sont si égoïstes ? 


Posté par BELLIERE à 06:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2020

Déviation ou déviance ?

Difficile d'entrer ou sortir de Villers-Cotterêts à cause de travaux sur la RN2.
Que des travaux routiers soient perturbants est normal.
Que le fléchage soit aussi mal pensé et mal fait est inimaginable.
Vous pouvez vous retrouver en direction de Paris alors que vous souhaitiez vous rendre en direction de Soissons en sortant par l'avenue de Compiègne.
Vous pouvez vous retrouver bien au-delà de Villers, vers Montgobert, en venant de Paris.
Conséquence : des automobilistes qui prennent des bretelles à l'envers, qui prennent la direction (interdite) de Largny à hauteur du moulin, ou qui font un demi-tour au niveau de la 1ère entrée depuis Soissons.
Les cotteréziens comprendront ...
Pour les autres, il faut retenir qu'il fut un temps où le ministère de l'équipement intéressait les gens, mais qu'aujourd'hui, n'ayant plus à s'occuper que de vagues rond-points ou de ce qui reste des routes nationales, le tout sans budget, cette administration n'attire plus personne. Car je ne peux pas croire que ce ne soit pas un écolier en stage de 3ème qui ait préparé le tracé des déviations et leur fléchage.
Ca me rappelle le balisage hyper dangereux la nuit lors de la réalisation de l'échangeur Montgobert/Longpont.
Faut dire qu'il y a des stages pour les 3ème chaque année !

Posté par BELLIERE à 14:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 septembre 2020

Bas les masques

Le département du Nord passe en rouge Covid.
2 serveurs sur 3 du restaurant Méert de la Piscine à Roubaix servent masques sous le menton.
Cause à effet ?
A part ce petit détail sanitaire, allez voir pendant qu'il en est encore temps, l'exposition temporaire Marcel Gromaire. Superbe
Il y a d'autres restos à Roubaix

Gromaire_nouvelles-dates-522x777

Posté par BELLIERE à 07:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2020

Ah ces balances

Chez Carrefour Market (de Villers-Cotterêts) l

Carrefour

a balance de pesée des fruis et légumes située à gauche indique très très fréquemment un poids très légèrement supérieur à celle de droite.
Cette fois, il y avait poids et prix.
Soyons juste : il était proposé à la caisse de recalculer le bon prix avec le bon poids.
L'erreur serait survenue suite à une panne de courant et le réparateur doit venir cette semaine.
Mais lorsqu'il n'y a pas de pannes de courant ?
Et pour les prix, un investissement serait le bienvenue : des étiquettes numériques ou à minima sous les produits, visibles.

Posté par BELLIERE à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2020

vocabulaire

J'entendais un rappeur qui s'interrogeait sur l'emploi de black et noir .
Effectivement pourquoi  "black" est admis et  "noir" insultant.
Cela vaut pour aveugle et non voyant, sourd et mal entendant ...
Les mots servent à définir. Le français est (était) précis, ce qui avait permis à cette langue d'être celle des ambassades.
Complexe, elle a été remplacée par l'anglais (et accessoirement pour d'autres raisons de démographie, de puissance ...).
Cela conduit nombre de personnes ne maîtrisant pas l'anglais et souvent pas plus le français, à utiliser des mots sans trop les comprendre.
Sans parler d'un effet de mode. Il suffit d'écouter ou de lire les slogans publicitaires, creux de sens ... mais en anglais.
Amusez-vous à parler anglais à un coach ou commander l'option drive-assist à un vendeur automobile, voire répondre dans cette même langue à un business manager qui vous contacte pour vendre un crédit. Le résultat est amusant.
Finalement un non-voyant peut-il être clairvoyant ?
Nous vivons une époque formidable.

Posté par BELLIERE à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2020

Mémoire ?

Peut-être ai-je la mémoire sélective, mais il me semble que les précédents travaux de la place, pourtant légèrement plus complexes car ils nécessitaient une mise à niveau générale, n'avaient pas autant impacté les commerces; qui plus est, concomitamment des 2 côtés.
Vraisemblablement un défaut d'organisation du calendrier des enchainements des travaux.
Espérons un achèvement rapide, avant que les commerces ne sombrent.
J'avais à l'époque proposé à l'ECCA (l'association des commerçants d'alors) de mettre en place un service d'accompagnement des clients, tel un portage des sacs entre le magasin et le parking. Sans réponse, l'idée n'a pas été développée.
Le progrès est passé par là : pourquoi ne pas proposer un transfert par drone ? Plus sérieusement, poser des planches sur les cailloux qui recouvrent actuellement les trottoirs.


Posté par BELLIERE à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2020

Achetez de véhicules électriques

Mais ne prenez pas l'autoroute (sauf si vous avez une TESLA). Les bornes de recharge standard sont toujours HS. 
Et à Paris, elles sont souvent squattées. Quant aux hôtels ou restaurants équipés de bornes, ils ne sont pas légions, loin s'en faut.
Mais le gouvernement "pousse" à l'électrique, les écologistes demandent l'arrêt des centrales nucléaires, et pour beaucoup l'arrêt des éoliennes terrestres ou maritimes. Les centrales hydroélectriques manquent parfois d'eau. Heureusement, il reste le charbon.
Espérons que F. Bayrou, futur Monsieur Plan, réfléchira à l'équipement de stationsà hydrogène car cela semble déjà fonctionner pour des bus et des voitures.
L'avion à hydrogène : cela semble une autre histoire d'après AIRBUS et BOEING

autoroute

Posté par BELLIERE à 09:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]