Voici 3 semaines que j'étais la tête dans le guidon sur un dossier aussi long que compliqué.
J'ai donc vu passer la campagne législative sans trop m'y intéresser.
Lorsque je vois régionalement les résultats, je me demande quand même comment la France va fonctionner.
Que va faire, s'il était élu, un Nicolas Dumont, maire d'Abbeville, que j'ai côtoyé au conseil régional, caricature du socialiste sectaire et arrogant (monopole du coeur, et forcément raison), professionnel de la politique  et aujourd'hui en marche ?
Quel rapport avec Jacques Krabal ou d'autres marcheurs, quel rapport avec Bruno Lemaire ?
Je souhaite beaucoup de courage aux futurs gouvernants pour faire passer quelques réformes. Peut-être faudrait-il déjà résister aux mouvements de rue. (hé hé, dissoudre la CGT ?).
Et bon courage au futur président du groupe En Marche à l'assemblée.

Sinon, mon petit fils s'est demandé pourquoi on pouvait voter pour un chat (vous savez cette affiche d'un parti animalier qui avait mis la photo d'un chat sur leurs affiches.
D'habitude, on disait mettez un âne et badgez le du nom du parti qui a le vent en poupe et il sera élu.
Peut-être que cette fois-ci, pour rénover la vie politique, les candidats d'en Marche aurait pu mettre la photo d'un godillot ?
Allez, nous vivons une époque formidable?